Source : Nouvelle République

Vendredi dernier, à la salle des fêtes, une grande soirée a réuni les membres du comité de jumelage et leurs invités allemands afin de fêter le 45e anniversaire du jumelage entre Lezay et Barver. Jean-Claude Mazin a retracé « 45 ans de jumelage officiel, mais 52 ans d’échanges entre nos deux communautés : c’est une rencontre entre des personnes, deux villes, deux populations, deux histoires, deux cultures en tissant les fils de l’amitié, de l’hospitalité, de la curiosité de l’autre. Nos premiers échanges datent de 1966, initiés côté français par le mouvement des Foyers ruraux du sud des Deux-Sèvres avec MM. Dubreuil et Alloneau, assistés de deux jeunes Lezéennes : Michèle Maixandeau et Jacqueline Chassac ».
Le maire, Jean-Jacques Dempuré, poursuit : « Le 26 août 1973, Barver et Lezay signaient la convention officielle, guidés par la conviction que ce lien franco-allemand sert un avenir paisible et heureux en Europe et dans le monde. Les termes de la convention correspondent à l’objectif premier des jumelages qui était de ramener la paix sur le continent. Dans une Europe plusieurs fois élargie, ils renforcent le sentiment d’appartenance à une identité commune dans le respect de la diversité ».
Jonas Bösking, jeune président du comité de Barver, ajoute : « Les fondateurs de notre jumelage officiel en 1973 ont dû être courageux, persévérants et convaincants pour essayer d’inspirer l’idée d’un partenariat, surtout après les terribles évènements de 1939-1945. Nous pouvons constater aujourd’hui que leurs efforts ont porté leurs fruits. Pour certains d’entre nous, le jumelage représente déjà une famille à part entière. Continuons d’avancer sur ce chemin et de rester fidèles aux valeurs de ce partenariat : respect, cohérence et tolérance ».
Après avoir rendu hommage à Fritz Bünte et Marc Girard, deux membres fondateurs disparus récemment, le président lezayen Daniel Gorin a conclu : « Nous devons réfléchir et nous adapter, faire venir de nouvelles familles, recruter des jeunes responsables dynamiques, travailler autour de projets communs avec les associations ».
Après la remise officielle des cadeaux, Tim Hartmann a été acclamé pour avoir parcouru en vélo les 1.200 km qui séparent Barver de Lezay afin d’assister aux échanges. En 2019, un groupe de jeunes sapeurs-pompiers va participer à une importante réunion à Barver qui réunira plus de 2.000 personnes.

X